le potier

 

 

Le potier

 

 

C’est le potier qui me fascine

J aimerais tant qu’ il me façonne

De ses deux mains qu’il me dessine

Les formes pleines d’une Madone

 

Comme la cruche ,pièce maîtresse

D’abord une taille évasée

Le ventre plein de ses caresses

Au dessus de mes reins cambrés

 

Le pied menu, les lèvres pleines

Tour après tour l’ensorceler

Le potier n’est pas à la peine

Je suis facile à travailler.

 

Un dernier tour de valse lente

Entre ses mains, Finir la danse

Toute enrubannée de rosée

 

Puis lentement s’il veut me prendre

Comme une reine , enfin descendre

Et faire le bonheur du potier.

 

 

 

 

 

poesie

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×