la dernière valse

 

 

 

 

L'amour s'en est allé ,un soir d'hiver il a  laissé

Nos rires et ma jupe s'envoler.

Sans plus d'éclat, il s'est tiré

J' l "avais vu venir, j l'ai pas vu s'en aller

 

La belle valse que l'on dansait

Le temps qui lasse d'un coup d'arrêt

De trois à deux, nous voilà vieux

L'amour a déserté les lieux.

 

Dans nos deux coeurs restent les miettes

Du temps des tambours et trompettes

Quand tu me lisais moité nu

Le premier homme de Camus.

 

Plus de musique dans nos silences 

La valse ne se laisse plus danser

de trois à deux, en décadence

L'amour a déserté nos yeux

 

L'amour s'en est allé ,ce soir d'hiver il m'a  laissée

Il a tout envoyé valser.

J'ai rien vu venir, je l'ai  vu s'en aller

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

poesie poésie voyage blog internet site web mots de l'âge noir sculpture

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×